mardi 23 mai 2017

Chez Ali


Nous avons été invités par des amis Chez Ali, un restaurant des mille et unes nuits avec spectacle fantasia pour une démonstration spectaculaire de la culture arabe et marocaine. Le programme de la soirée incluait un dîner dans des tentes berbères décorées dans le style bédouin dans une atmosphère charmante avec danseuses du ventre, acrobates, cavaliers et musique Gnaoui et folklorique.


La soleil avait fait place à la pluie et un magnifique arc-en-ciel nous attendait à l'entrée.


Sans parler du magnifique ciel

 




Harira Marocaine

Tajine de poulet au citron et tajine de viande aux pruneaux 

Couscous aux sept légumes

Pastilla au lait

Thé à la menthe et pâtisseries marocaines














lundi 22 mai 2017

Derniers regards sur Marrakech


Notre dernier Riad situé à quelques kilomètres de la ville, nous avons une chambre avec vue sur la piscine et une immense terrasse. Dans les jardins, des paons se pavanent.





Militaires en faction devant la maison du Roi dissimulée derrière de hauts murs.



Bab Agnaou, porte principale de la Kasbah, où des cigognes ont élu domicile. Il suffit de lever les yeux pour en apercevoir...







Mosquée principale de la kasbah




Les tombeaux Saadiens se situent au nord de la kasbah. C'est un admirable complexe funéraire découvert en 1917 par le Service des Beaux-arts et des monuments historiques. On y accédait jadis à cette nécropole de la famille royale saadienne par une porte qui communiquait avec la mosquée limitrophe fondée par Ya‘qûb al-Mansûr. Depuis 1917, on y accède par un long couloir aménagé dans le coin sud-ouest qui conduit vers un espace à ciel ouvert occupé par un cimetière et un jardin, délimités à l'est et au sud par une muraille intérieure flanquée de tours.





 





Le palais El Badi est un ensemble architectural construit à la fin du 16ème siècle. Cet ancien palais fut édifié par le sultan saadien Ahmed al-Mansur Dhahbî pour célébrer la victoire sur l'armée portugaise, en 1578, dans la bataille des Trois Rois. Aujourd'hui, il ne reste qu'une immense esplanade creusée de jardins, plantée d'orangers et entourée de hauts murs. En 1696, le sultan alaouite Moulay Ismaïl a pris ce qu'il y avait de plus riche dans ce palais pour construire la ville impériale de Meknès.







Le palais de la Bahia a été construit vers 1880. Il était la demeure du vizir Ba Ahmed, l'homme fort du Maroc de 1894 à 1900. Véritable chef-d'oeuvre de l'architecture marocaine, le palais de la Bahia est constitué d'un ensemble de maisons hétéroclites, mais superbement décorées, débouchant sur des patios fleuris et des fontaines.






















Dans le quartier, les épices abondent dans un tourbillon de senteurs. Difficile d'y résister !





Dernier jus avant le dernier jour.