lundi 18 décembre 2017

Défi 16 - Sapin - 18 décembre


Sapin

Mon beau sapin, 
Roi des forêts 
Que j'aime ta verdure. 
Quand par l'hiver 
Bois et guérets 
Sont dépouillés 
De leurs attraits 
Mon beau sapin, 
Roi des forêts 
Tu gardes ta parure. 

Le sapin est un conifère de nos régions reconnaissable par des aiguilles fixées une à une et qu'il ne faut surtout pas confondre à celles de l'épicéa. Il possède une écorce à vésicules résinifères qui font se coller les doigts si on les touche. En ce mois de décembre, de nombreux sapins naturels ou artificiels trouvent refuge dans les maisons. Cela relève d'une une tradition païenne christianisée dans certaines Églises chrétiennes locales en Europe au long du Moyen Âge, et généralisée à partir du 19ème siècle. Décorer le sapin était une joie pour moi étant enfant. Aujourd’hui, cela ne me tente plus guère car il est long à monter, se trouve dans une pièce où personne ne va jamais et encore plus long à défaire. La magie du sapin a disparu. Noël a perdu son arbre.

dimanche 17 décembre 2017

Défi 15 - Chaussette - 17 décembre


Chaussette

Petits pieds bien au chaud dans de bonnes chaussettes de laine attendant sagement le grand jour. Petits pieds n'aiment pas les pantoufles car c'est bien plus drôle de glisser sur le sol, tourner tournicoter. Hélas ! les parents ne sont pas du même avis. On pourrait penser qu'ils n'ont jamais été jeunes, n'ont jamais fait de bêtises. Si c'est ça, je ne veux jamais devenir grand.
Chaussette pend sur la cheminée. L'enfant la regarde. Il sait que dans quelques jours elle débordera de friandises, de petits cadeaux et de mandarines. C'est à chaque fois pareil. Le Père Noël dans sa tournée des enfants sages n'oublie jamais son arrêt à la maison.
Chaussette protège du froid dans les journées glaciales d'hiver. C'est un gant de pied, un bonnet d'orteil qui se porte toute l'année.
Vive la chaussette !

samedi 16 décembre 2017

Défi 14 - Nuit - 16 décembre


Nuit

Nuits de Chines,
Nuits câlines,
Nuits d'amour !
Nuits d'ivresses,
De tendresses,
Où l'on croit rêver jusqu'au lever du jour.
Nuits de Chine,
Nuits câlines,
Nuits d'amour !

La nuit étend son manteau de noirceur sur la terre. Tout change. Les ombres se font plus longues, les bruits plus sourds. La nuit tous les chats sont gris et c'est là qu'il est beau de croire à la lumière car chaque homme dans sa nuit s'en va vers sa lumière. Même au plus sombre de la nuit, elle peut être blanche quand le sommeil la fuit ou que le soleil la retient. De toutes les nuits, celle que je préfère est la nuit de Noël quand porté, par le vent, le traîneau de l'homme au manteau rouge et blanc parcourt la terre pour distribuer du bonheur aux petits et aux grands.
Bientôt cette nuit magique où une histoire d'humour tourne à l'amour quand vient le jour sera là et je l'attends...

vendredi 15 décembre 2017

Défi 13 - Cheminée - 15 décembre


Cheminée




Si la cheminée évoque pour beaucoup le conduit par lequel passe Saint Nicolas (ou le Père Noël), chez moi, elle est plutôt reliée à Bert dans le film Mary Poppins.
Chem cheminée, chem cheminée, chem chem tchérie ! 
Pour avoir de la chance, prends ta chance telle qu'elle vient 
Chem cheminée, chem cheminée, chem chem tchéro ! 
Dans vos mains je trouve chaque fois mon étoile d'or 
J'ai une fascination pour les cheminées que je prends volontiers en photo. Qu'elles soient à Paris, à Londres ou à Milan, je crois toujours que vont surgir les petits ramoneurs tessinois qui pour fuir la misère descendaient en Lombardie pour essayer de survivre. Grâce à leur petite taille, ils étaient engagés comme ramoneurs dans les demeures des riches bourgeois. Hélas ! les conditions de travail étaient épouvantables et de nombreux d'entre eux mourraient. Les plus chanceux étaient pris en sympathie par leurs employeurs et étaient adoptés. Je ne sais pas pourquoi mas cette histoire vraie m'a toujours fascinée. A présent j'ai une cheminée tubée et toute la magie a disparu.

jeudi 14 décembre 2017

Défi 12 - Foulard - 14 décembre


Foulard

Savez-vous de quoi je ne me sépare jamais en voyage ? D'un foulard parfumé. Cela peut sembler un objet banal mais qui peut bien vite devenir indispensable en cas de mauvaise odeur, de tempête de sable, de bras cassé, de plaie sanglante, de froid excessif... Il rend jolie ou peut être porté dans un cadre religieux.
Il y a foulard et foulard me direz-vous... à nous de faire la différence. Un foulard est carré ou rectangulaire. Le plus petit n'a que 55 centimètres de côté. Il sera toujours plus petit qu’une écharpe qui est un long rectangle étroit de 20 à 60 centimètres de large pour une longueur moyenne d'un mètre 70. L'étole est encore plus grande et mesure deux mètres de long pour 7 centimètres de large.
Le foulard est un cadeau idéal avec lequel on ne risque pas de se tromper.
Adieu les jolis foulards 
Adieu tous les madras 
Si ce n'est qu'un au revoir 
On se retrouvera

mercredi 13 décembre 2017

Défi 11 - Cœur - 13 décembre


Cœur

Petit voyage au Royaume du Cœur où règne une reine pompeuse, tyrannique, méchante, grossière,  laide, cruelle et sans pitié. Égocentrique, la souveraine exige qu'on lui fasse la révérence et que l'on s'adresse à elle par des "oui, votre Majesté" !Cette femme imposante dans ses atours rouges et noirs est mariée à un tout petit Roi effacé et soumis dont les pires craintes sont les réactions de son épouse qui a tendance à se mettre très facilement en colère et perd alors son sang-froid. C'est dans ces moments là qu'elle exige que tous ceux qui l'ont contredit ou contrarié aient la tête coupée. Sous ses ordres, la Reine de Cœur a une armée de Cartes à jouer. Elle joue au croquet avec des maillets flamants roses tandis que des hérissons tiennent lieu de boules. Mais tout cela n'est qu'un rêve et Alice finira bien vite par se réveiller.

mardi 12 décembre 2017

Défi 10 - Amour - 12 décembre


Amour

Dire l'amour en dix minutes c'est bien trop court. L'amour c'est tout ; l'amour c'est l'un. L'amour est la quête effrénée de toute une vie, la recherche du Graal qui nous fait endurer parfois les pires tourments. Mais rien n'arrête l'amour ; ni la vie, ni la mort. Hermann Hesse disait "Ah ! l'amour n'est pas fait pour nous rendre heureux. Je crois qu'il est fait pour nous révéler dans quelle mesure nous avons la force de souffrir et de supporter." Il existe autant d'amours que d'individus et chaque période de la vie voit fleurir des amours différentes. Aucun amour n'a de prééminence. Chacun a sa force sa destinée, sa raison d'être. De l'amour d'une mère pour son enfant à l'amour sacré de la patrie, il y a tant et tant de chemins, tant et tant de désillusions et de chagrins qu'on serait tenté de dire comme la chanson "Il n'y a pas d'amour heureux". Et pourtant je veux croire en ce sourire, en ce regard, en cette caresse, en ce baiser ; je veux croire en l'Amour avec un A majuscule.