jeudi 21 juin 2018

Défi 6 - Je lâche ce que je fais pour chanter et danser


GoGirl - Je passe à l'action


Est-ce que vous chantez ? Je parie que oui ; que ce soit dans votre salle de bain, dans votre voiture ou en préparant le repas ou dans un karaoké... Le chant a un pouvoir libérateur et présente mille et une vertus pour la santé et le mental.
Il élimine le stress en évacuant les émotions enfouies à l’intérieur du corps. Il libère les tensions. C'est une excellente méthode de relaxation. La respiration abdominale oxygène l'organisme.
Il chasse les idées noires en commandant au cerveau de sécréter des endorphines, les hormones du bien-être aux vertus anti-dépresseurs.
Il renforce le système immunitaire. Le taux d’immunoglobulines, des protéines qui fonctionnent comme des anticorps augmente avec le chant.
Il soulage le mal de dos car pour chanter, on se tient droit, cou tendu et épaules relâchées. Lorsque les cordes vocales vibrent, le larynx fait vibrer les sons dans tout le corps et en particulier au niveau de la colonne vertébrale ce qui entraîne un petit massage vibratoire idéal pour soulager le mal de dos.
Il rend beau car il lutte contre l’affaissement du visage. Tous les vos muscles faciaux, les lèvres, le menton, les pommettes, le front sont sollicités et cela permet de rester jeune et beau.

Est-ce que vous dansez ? Je ne parle pas ici d'être danseur étoile à l'opéra mais d'esquisser un pas de danse ou d'aller danser en salle. La danse a des effets sur la santé ; elle est bonne pour le cœur, pour le corps et pour le cerveau.
Elle diminue le risque d'apparition de démence sénile de 76%.
Elle stimule l'acuité mentale.
Elle est une excellente activité pour les malades atteints de Parkinson car elle aide à accélérer la marche et diminuer la raideur des articulations.
Elle stimule la mémoire lorsqu'il s'agit de danses ou il faut retenir des chorégraphies.
Elle lutte contre les vertiges grâce à un meilleur équilibre de l'oreille interne.
Elle agit aussi sur l'anxiété

Ne ratez donc aucune occasion de vous déhancher et de chanter à tue-tête. Vous verrez, cela fait un bien fou.

mercredi 20 juin 2018

Agenda des concerts du 2è semestre 2018 à la D'Ieteren Gallery



Il est temps de bloquer les dates des concerts du 2ème semestre à la D’Ieteren Gallery.

En semestre tout en continuité, diversification, surprise et nouveauté.

Certains concerts sont de grands classiques des habitués de la D’Ieteren Gallery (comme Piazzolla by Astoria et le Rêve d’Ariane), d’autres de magnifiques découvertes (comme le concert baroque de l’Ensemble Clématis ou celui du Trio Atanassov avec Alain Carré), et celui de décembre (concert pour mandoline et piano) est une véritable petite pépite qui promet d’être exceptionnel.

Mercredi 19 septembre 2018 – 20h00 – Jazz Club @ D’Ieteren Gallery
« Piazzolla by Astoria »

Après le concert de musique cubaine de février dernier, nous restons en Amérique latine avec l’Ensemble Astoria. Ce concert, entièrement dédié à Astor Piazzolla, reprendra ses plus beaux morceaux et chants avec la voix magique de Jennifer Scavuzzo, l’accordéon et le bandonéon de Christophe Delporte et, bien sûr, Isabelle Chardon au violon, Léonardo Anglani au piano et Adrien Tyberghein à la contrebasse

Une soirée qui vous fera voyager des faubourgs de Buenos Aires jusqu'aux terres chaudes enfouies sous la flore tropicale, dans un ensorcellement rythmique et mélodique, une musique vivante, vibrante, qui parle d’amour, de douleur, d’espoir et de mélancolie comme seul le maître argentin pouvait la transcrire !…



Vendredi 12 octobre 2018 – 20h00 – Classic & Classics
« Sanguineus & Melancholicus »

Pour ouvrir la saison « classique », un magnifique concert baroque avec l’Ensemble Clématis : Stéphanie de Failly-violon, Frédéric d’Ursel-violon, Bernard Woltèche-violoncelle et Guy  Penson-clavecin.

Le Sanguin et le Mélancolique : c’est sous ce titre étrange que Carl Philipp Emanuel Bach écrit en 1749 une sonate en trio pour deux violons et basse continue. À cette période, de nombreux musiciens se posent des questions sur le discours et les fonctions de la musique instrumentale. La réponse originale de Bach se construit comme un petit opéra dans lequel on suit la discorde des deux violons. Au programme : Arcangelo Corelli, Giovanni Legrenzi, Carl Philipp Emanuel Bach, Johann Gottlieb Goldberg, Wolfgang Amadeus Mozart



Vendredi 16 novembre 2018 – 20h00 – Classic & Classics
« Un fil, la vie, un simple fil »
Saut dans le temps avec ce concert qui s’inscrit dans la commémoration de la fin de la Première Guerre mondiale.

Le Trio Atanassov (Perceval Gilles-violon, Sarah Sultan-violoncelle, Pierre-Kaloyann  Atanassov piano) et le magistral comédien Alain Carré nous ferons découvrir un compositeur peu, voire pas connu : fin comme une corde de violon… celui de Lucien Durosoir… violoniste virtuose envoyé au front comme simple soldat. En juin 1918 il écrit : « je sais bien qu’il y a mon violon et ce dernier très réellement m’a sauvé la vie». Au cours de ce spectacle, en complète synergie avec les lettres de Lucien Durosoir, seront lus également des extraits des si poétiques carnets intimes de Maurice Maréchal, l’un des plus grands violoncellistes de la première moitié du XX° siècle. Les deux musiciens ont en effet vécu ensemble une grande partie de la guerre.

Les musiques de Lucien Durosoir, Maurice Ravel, Robert Schumann, Frank Bridge et Eugène Ysaÿe viendront tour à tour illuminer ces textes.



Samedi 17 novembre 2018 – 16h00 – Concert Enfants-Parents
« Le Rêve d’Ariane »
Il y a un an, ce concert a eu un tel succès et nous avons dû refuser de nombreux enfants, que nous avons décidé de le reprogrammer.

Avec la comédienne Ariane Rousseau et le Quatuor Alfama (Elsa de Lacerda, Céline Bodson, Morgan Huet, Renaat Ackaert).

Ce spectacle sans pause, d’environ 50 minutes, sera suivi d’un goûter en présence des artistes.

L’histoire
Un soir où elle se sent triste, la petite Ariane se réfugie au fond du jardin. La nuit tombe, et sous les branches du cerisier qui la protègent, elle s'endort. À quoi rêve Ariane ? À des histoires de quatuor, cette drôle de famille où deux petits, un moyen et un grand tissent de leurs seize cordes l'étoffe des rêves musicaux des plus grands compositeurs. De rencontre en rencontre, au milieu du trac, des disputes et des fous rires de cette fratrie turbulente, défilent tous les maîtres qui ont donné au genre ses chefs-d'œuvre. Papa Haydn, qui n'a besoin que de quatre archets pour faire se lever le soleil ; son protégé et ami Mozart ; Beethoven qui casse son jouet pour mieux le reconstruire ; Schubert, Debussy et Ravel… jusqu'aux compositeurs d'aujourd'hui. Un spectacle fin, délicat et ludique, où petits et grands pourront découvrir cette formation essentielle de la musique.



Vendredi 14 décembre 2018 – 20h00 – Classic & Classics
« Julien Martineau et sa mandoline »
Pour terminer l’année, nous vous faisons (re)découvrir… la mandoline. Surtout connue pour son répertoire italien (avec les concertos de Vivaldi entre autres), la mandoline a de multiples facettes que vous fera découvrir Julien Martineau, l’un des très rares mandolinistes à mener une carrière internationale dans le monde de la musique classique. Ses qualités musicales, loin des clichés de la mandoline, font de lui un musicien apprécié de partenaires renommés. Invité aux Victoires de la Musique Classique (2017) – une grande première pour un mandoliniste, il joue aussi au Japon, en Russie et aux Etats-Unis.

Jean-François Zygel le considère comme « le champion de cet instrument » dont il fait découvrir la sonorité incroyable, notamment dans les pièces de Raffaele Calace, que l’on peut considérer comme le Paganini de la mandoline.

A la D’Ieteren Gallery, ce sera son premier concert en Belgique, quelques jours avant de se produire en concerto à Paris avec l’Orchestre National de France.

Julien Martineau sera accompagné au piano par Irène Blondel et interprètera des oeuvres originales de Domenico Scarlatti, Ludwig van Beethoven, Raffaele Calace, Johann Hummel et Carlo Munier.




Infos pratiques :

Lieu : D’Ieteren Gallery – rue du Mail 50 à 1050 Ixelles (Bruxelles) – Parking gratuit sur le toit de la société D’Ieteren dans la mesure des places disponibles (limitées)

Infos et réservations : 02/772.34.26 – patriciaraes@scarlet.be

Site web : http://www.classicclassics.sitew.be/#Programmation.A

Prix d’entrée :

Jazz Club (19 septembre) : 25€/personne (incluant une assiette de grignotages et 2 verres de vin)

Classic & Classics (12 octobre / 16 novembre / 14 décembre) :  18€/adulte – 12€/moins de 18 ans (incluant le verre de l’amitié à l’issue des concerts)

Concert Enfants-Parents (17 novembre) : 12€/personne (suivi d’un petit goûter en présence des artistes)

Les montants sont à verser au compte :

Belfius de l'ASBL L'Orangerie : BE45 0682 2324 2089 (avec mention du concert choisi)

mardi 19 juin 2018

Découverte du restaurant Tribeca à Gerpinnes



C'est à l'occasion d'un dîner-retrouvailles avec une amie perdue de vue depuis plus de 35 ans que j'ai découvert le restaurant TRIBECA, situé à Gerpinnes au 10 de la rue de Bertransart.
J'avais lu pas mal de critiques positives sur différents sites et divers groupes et j'étais contente que mon amie ait choisi ce lieu où nous allions passer un joli moment ensemble. De plus, il fait partie de la sélection du livre "Aimer Charleroi - 200 adresses à partager".

Le Tribeca est une adresse relativement neuve avec moins de deux ans d'existence située dans un bâtiment joliment rénové qui dispose d'un vaste parking à l'arrière, d'un jardin et d'une terrasse, le tout dans un quartier calme et résidentiel. Le chef est Olivier Antoine et le maître d'hôtel Dimitri.




L'intérieur est agréable et confortable mais le titre de "plus bel établissement de la région" me semble un tant soit peu exagéré.
On est vraiment bien assis dans les fauteuils, ce qui est incontestablement un plus quand on passe quelques heures à manger et discuter.
Il ne faisait pas particulièrement chaud et j'ai apprécié mon grand foulard qui me servait de châle. Certes, on est en campagne mais la présence de mouches était franchement désagréable.




La carte est assez variée pour rencontrer tous les goûts et tous les budgets et je dois dire que j'ai trouvé les prix un peu élevés même si la qualité est au rendez-vous.




Trio de mises en bouche : gaspacho tomate-poivron, saumon, melon/caviar - fin et assez petit pour ne pas avoir l'appétit coupé.

Comme nous ne sommes pas de grosses mangeuses, nous avons fait l'impasse sur l'entrée.




Filet de bar de ligne, pesto de fanes de carottes, tuile au parmesan, sabayon aux herbes et rattes du Touquet. 35 euros.
Mon amie a apprécié son plat.




Filet pur de petit élevage.
Il faut que je vous raconte...
J'ai vu arriver ma viande toute seule dans l'assiette et j'ai trouvé cette vision tellement triste... Par la suite, on est arrivé avec des frites qui ont été servies dans l'assiette... Ça manquait vraiment de verdure... La salade est arrivée dans un troisième mouvement... Je n'ai que moyennement apprécié le visuel en épisode.
Côté viande, très bon morceau dont la cuisson était parfaite. Je ne suis pas une mangeuse de frites donc elles sont restées dans l'assiette. L'assaisonnement de la salade était juste "comme à la maison".
Ceci dit, 32 euros, c'est un chouia élevé.




En dessert, mon amie s'est laissée tenter par une tarte au sucre brun maison - 7 euros




Et j'ai choisi la dame blanche (9 euros) poursuivant ma quête de la dame blanche idéale qui pourra me faire oublier la merveille du défunt "L'aile ou la cuisse" à Beaumont. Ce ne sera clairement pas celle-ci. Originalité des copeaux de chocolat, sauce chocolat et crème fraîche assez bonnes, j'ai été moins emballée par la glace vanille.
En conclusion, le Tribeca est un bel et agréable endroit mais il ne deviendra pas mon adresse favorite. Ce n'est pas là que j’emmènerai les gens qui comptent pour moi. Je suis certaine que je peux trouver mieux.
En regardant la note, je constate que l'on me facture une bouteille d'eau d'un litre alors que la contenance n'était que de 75 cl... Pas top !

Tribeca
Rue Bertransart, 10 6280 Gerpinnes
071 31 97 44
www.tribeca-gerpinnes.be


lundi 18 juin 2018

Aimer Charleroi - 200 adresses à partager


Aimer Charleroi - 200 adresses à partager
Ophélie Morelli, Camille Hanot, Caroline Vermeulen
Guides - 200 adresses à partager, Tourisme aux éditions Mardaga
Quatrième de couverture :

Oubliée, l’image d’une ville triste et terne ! En pleine (r)évolution, Charleroi fait désormais parler d’elle en bien ! L’offre culturelle s’élargit, les adresses où bien manger se multiplient et les boutiques sont de plus en plus branchées. Bref, c’est une ville qui bouge. Aujourd’hui plus que jamais, les Carolos sont fiers de ce que leur ville a à offrir.

Dans ce guide insolite, retrouvez ces lieux incontournables qui font de Charleroi une destination si attachante, et surtout les adresses moins connues comme autant de bons plans qu’on se refile uniquement entre initiés. Où déguster les meilleures spécialités de la ville sans manger sur les genoux de son voisin ? Où profiter des espaces verts en dehors de Charleroi ? Où profiter de son dimanche en famille ? Et quels souvenirs insolites ramener de son escapade au Pays Noir ? Les adresses rigoureusement sélectionnées dans ce guide vous feront tout simplement aimer Charleroi !

Pour mieux vous accompagner dans cette (re)découverte de la ville, Camille Hanot, Ophélie Morelli et Caroline Vermeulen, Carolos dans l’âme et amoureuses de Charleroi, ont arpenté la ville dans toutes ses dimensions. Au final, ce ne sont pas moins de 200 coups de cœur testés et approuvés qui vous sont proposés dans cet ouvrage.
J'ai acheté ce livre parce que j'aimerais vraiment apprécier cette ville. Hélas ! après presque 30 ans je ne m'y fais toujours pas. On a beau écrire sur le site de Charleroi
"Atmosphère chaleureuse et cordiale
Les "Carolos" (habitants de Charleroi) sont connus pour leur enthousiasme, leur générosité, leur convivialité et leur joie de vivre ... Pour eux, un accueil chaleureux et une hospitalité signifient vraiment quelque chose. Avec ses zones piétonnes, ses places, ses parcs, ses artères et ses centres commerciaux ainsi que ses infrastructures touristiques et de loisirs, Charleroi est une ville confortable parfaitement adaptée à la marche et au shopping. Chaque dimanche, le marché hebdomadaire attire des milliers de personnes, dont certaines viennent de loin. Son ambiance chaleureuse et pittoresque ne doit en aucun cas être oubliée ..."

Ce n'est vraiment pas ainsi que je vois la ville avec ses bâtiments vétustes, ses graffitis, ses poubelles qui débordent, ses décharges illégales, ses herbes qui envahissent tout, ses routes défoncées, ses trottoirs dangereux ou inadaptés, ses embouteillages, ses décisions à l'emporte-pièce dont la dernière en date : le projet de mise à sens unique d'une portion de l'avenue Paul Pastur, l'un des axes principaux qui dessert Charleroi en venant de Thuin ou Montigny-le-Tilleul sur une portion de 800 mètres entre la rue du Beau Site et le parking De Cock...

La liste de tout ce qu'il y aurait à améliorer voire à changer est sans fin mais, tentons de voir le positif avec ces 200 adresses que je vais explorer (enfin pas toutes car certaines pour moi sont rédhibitoires soit parce que j'y ai déjà vécu une mauvaise expérience que je ne souhaite pas reproduire, soit parce que j'ai des raisons personnelles et sérieuses pour ne pas en parler)

L'ouvrage se compose de 8 parties

Aimer manger un morceau

31 Luca et Papa - 6032 Mont-sur-Marchienne
68 Tribeca - 6280 Gerpinnes

Aimer boire un verre

Aimer faire les boutiques

Aimer se cultiver

Aimer se divertir

Aimer l'esprit carolo

Aimer s'amuser avec les enfants

Aimer flâner le week-end

189 La brocante des quais - 6000 Charleroi



dimanche 17 juin 2018

Défi 5 - Je me lève de bonheur


Pour la plupart des individus, le petit déjeuner est souvent composé d'une tartine de confiture, d'un croissant ou d'un petit pain au chocolat arrosé de jus d'orange en boite et de café, voire d'un grand vide... Ce n'est évidemment pas l'idéal pour démarrer la journée sur les chapeaux de roues. Rassurez-vous, la solution est juste au coin de votre placard. Il est très simple de composer un vrai petit déjeuner à base de protéines, de glucides et de fibres qui vous garantira une saine énergie pour toute la matinée !

Dans le carnet de défi, vous trouverez justement deux recettes pour booster votre départ : un smoothie café, bananes et amandes et un chia, pudding au lait de coco et fruits frais.

On estime qu'un petit déjeuner idéal procure en principe 25% des nutriments journaliers dont le corps a besoin. Il devrait tourner autour des 300 à 400 calories pour compenser le manque d'alimentation de la nuit. Le glucose est nécessaire au cerveau pour fonctionner de façon optimale et rester concentré. Les sources de glucose sont les glucides ou hydrates de carbone.

Exemples de petit déjeuner sain :

Muesli Starter : du muesli, quelques fruits frais, des baies de goji agrémentés de lait ou du fromage blanc
Smoothie poire/pruneau au tofu : de la poire, des pruneaux, du tofu, de la vanille et un peu de soja.


samedi 16 juin 2018

Conférence gratuite - au corps et au coeur de nos émotions -


Comment rentrer consciemment en contact avec nos parts inconscientes?
Comment un événement de mon enfance, qui me parait banal, peut-il tant influencer mon présent?
Notre famille intérieure peut-elle nous aider?
L’IFS (Système Familial Intérieur) est une technique psychothérapeutique mais aussi une approche totalement nouvelle et originale de notre manière intérieure de fonctionner.

L’IFS nous rapproche de nous, de notre MOI PROFOND.

Pour t’expliquer cela, je me baserai sur l’histoire de Lilly, petite fille de 7 ans, qui vit une expérience particulière…

Inscription : actionlaiquethuin@hotmail.com
071/59.46.26 – 0475/98.31.81

Daniel VERPLAETSE

Pour plus de renseignements, clique ici.

Suis-moi sur Facebook !


C'est exactement tout l'enjeu de l'IFS que je t'expliquerai le jeudi 21 juin à 19h, à l'Alt Laïque.

vendredi 15 juin 2018

Concert au profit de SOS HAITI BELGIUM



Un concert de charité est organisé au profit de l'asbl SOS Haïti Belgium qui a mis sur pieds un Centre d'Accueil à Port-au-Prince il y 8 ans, juste après le tremblement de terre en Haïti où de nombreux enfants se sont retrouvés abandonnés, sans famille, sans logement, livrés à eux-mêmes, le 30 septembre prochain.

Le Centre d’Accueil (http://www.soshaiti-belgium.org/) soutient 34 enfants à Port au Prince (+ 6 enfants dans une structure annexe, à Cavaillon – à 250 km de Port-au-Prince)
Afin de loger, nourrir, éduquer et soigner ces enfants, nous avons mis en place un système de parrainage. Mais les apports des parrains et marraines ne suffisent pas et nous sommes toujours à la recherche de fonds. Pour ce faire, nous organisons régulièrement des événements ou d’autres actions.

Le concert dont annonce ci-dessous va permettre d'aider les filleuls et filleules à continuer de bénéficier d'une vie agréable dans un environnement sécurisant et affectif et, surtout, de poursuivre des études bien nécessaires pour sortir de leur condition.
On nous annonce un moment extraordinaire en compagnie de nos trois merveilleux musiciens.


Marie & Sophie Hallynck & Marc Grauwels


en concert au profit de

SOS Haïti Belgium

Centre d'accueil du Chant d’Oiseau de Port-au-Prince (Haïti)

 Dimanche 30 septembre 2018

17h00

Eglise Notre-Dame des Grâces du Chant d’Oiseau
Avenue du Chant d'Oiseau 2 – Woluwe-Saint-Pierre (Bruxelles)

Œuvres pour violoncelle, harpe et flûte

 Jean-Sébastien Bach, Christoph W. Gluck, Gioachino Rossini,

David Popper, Jacques Ibert, Gabriel Fauré, Joseph Jongen

Prix des places :  20€/adulte – 15€/moins de 18 ans (*)

Places VIP (chaises réservées dans les 2 premiers rangs) : 50€/personne

Informations et réservations : 02/772.34.26 – patriciaraes@scarlet.be

Montant à verser au compte de SOS Haïti Belgium: IBAN : BE46 3630 4720 9536


La recette des entrées sera entièrement reversée au Centre d'accueil du Chant d’Oiseau de Port-au-Prince (http://www.soshaiti-belgium.org/), un foyer créé et parrainé par de nombreux habitants du quartier du Chant d’Oiseau de Woluwe-St-Pierre

 (*) places non numérotées - tickets disponibles à l'entrée le jour du concert.