dimanche 28 mai 2017

Apéros futés chez une gourmande - Bérangère Lot, Stéphanie Modéré



L'apéritif rassemble, c'est un moment de détente où l'on se retrouve entre amis, on discute le temps d'un verre et de quelques amuse-bouches. Aujourd'hui, l'apéritif est un instant gourmand qui se prête à toutes les fantaisies lorsque l'on aime recevoir. Les saveurs sucrées et salées se mélangent, les consistances se déclinent croustillantes, moelleuses ou fondantes. Quant aux boissons, l'apéritif n'est plus nécessairement synonyme d'alcool : les jus de fruits frais et les smoothies y ont pleinement leur place.

Date de parution : 01/04/2012
Editeur : SAEP (Editions)
ISBN : 978-2-7372-7903-4
EAN : 9782737279034
Présentation : Broché
Nb. de pages : 57 pages
Poids : 0.12 Kg
Dimensions : 20,0 cm × 20,0 cm × 0,8 cm



samedi 27 mai 2017

Une saison à Longbourn - Jo Baker


Présentation de l'éditeur
Sur le domaine de Longbourn, résident Mr et Mrs Bennet et leurs cinq filles, en âge de se marier. À l'étage inférieur veillent les domestiques. Personnages fantomatiques dans l’œuvre de Jane Austen, Orgueil et préjugés, ils deviennent ici les protagonistes du roman. Mrs Hill, l’intendante, orchestre la petite troupe – son époux, la juvénile Polly, Sarah, une jeune idéaliste qui rêve de s’extraire de sa condition et, le dernier arrivé, James – d’une main de fer. Tous vivent au rythme des exigences et des aventures de leurs patrons bien-aimés. Une fois dans la cuisine, les histoires qui leur sont propres émergent et c’est tout un microcosme qui s’anime pendant qu'Elizabeth et Darcy tombent amoureux au-dessus…

L’exact revers de la médaille. C’est intelligent, fin, palpitant. Philippe Chevilley, Les Échos.

Inventif et réjouissant. Pascale Frey, Elle.

C’est avec délice et curiosité que l’on pénètre dans ce monde à part. Laurence Caracalla , Version femina.


Jo Baker est née dans le Lancashire. Elle a étudié à Oxford et à la Queen's University, à Belfast. Elle a écrit pour la BBC Radio 4 et a été la directrice artistique du festival littéraire de Belfast entre 2001 et 2003. Une saison à Longbourn est son quatrième roman, le premier publié en France. Elle vit aujourd'hui à Lancaster.



Une saison à Longbourn nous offre un point de vue différent, intéressant et inattendu de ce qui se passe chez les Benett du point de vue de leur domesticité car, si aujourd'hui on s'occupe généralement de notre lessive et du ménage, à l'époque, avoir une cuisinière, un valet et une femme de chambre montrait que vous étiez une famille respectable. Respectable dans le sens où vous aviez les moyens financiers suffisants pour vous le permettre.

Le roman raconte l'histoire des domestiques qui travaillent pour la famille Bennet. Mrs Hill, l'intendante et son mari, Sarah et Polly, les femmes de chambre et le tout nouveau venu, James, le valet. Dès le début, l'auteure met en avant le travail fastidieux de ces domestiques: le blanchissage et nettoyage des vêtements de toute la famille, le cirage des parquets, la poussière, le transport des pots de chambre mais aussi la préparation de tous les repas de la journée. Et cela sans qu'il y ait des invités où la tâche était alors multipliée. C'était certes un travail ingrat mais qui permettait d'avoir un toit sur la tête et d'avoir de quoi manger.

Les narrateurs changent au fil de l'histoire et il est parfois difficile de savoir qui parle. Sarah est le personnage principal. On suit ses activités mais aussi ses pensées. C'est une bonne travailleuse mais elle rêve à autre chose... à de pays lointains et exotiques. A travers les domestiques, on suit bien sûr aussi les aventures de la famille Bennet. Mary et son piano, Jane et sa rencontre avec Bingley, Mr Bennet et sa bibliothèque, Mrs Bennet et ses crises de nerfs. C'est grâce à l'intervention de Mrs Hill ou encore de James qu'on arrive à savoir où se situe l'intrigue d'Orgueil et Préjugés.

J'ai beaucoup apprécié cette facette de la vie à Longbourn. L'histoire est surprenante et très bien ficelée, les flashbacks sont très intéressants et nous permettent de comprendre les liens entre les différents personnages.

A lire absolument si vous êtes amatrices (amateurs ?) d'Orgueil et préjugés.

vendredi 26 mai 2017

Mon carnet de voyage



Nous avons tous en tête ce qu'est un carnet de voyage... quelque chose qui est écrit au jour le jour ou bien reconstitué à partir de souvenirs, de photos, de croquis ou de prises de notes. On peut en voir de nombreux et magnifiques exemples sur Pinterest. Le mien est un simple cahier A5 aux pages beige lignées où je consigne mes souvenirs au fur et à mesure de mon séjour.
Bref, le carnet de voyage est un récit inscrit dans une durée déterminée. Il propose au lecteur de lui faire découvrir les sensations, les impressions ressenties. Il raconte le pays, les coutumes, les paysages, les monuments, la nature, la vie du peuple, la cuisine locale… Il se veut invitation au rêve et à l'évasion.

Il se présente sous divers formats.
- Carnet accompagné de dessins ou croquis dispersés dans la page, au milieu du texte.
- Récit (texte seul) étalé sur une ou plusieurs pages.
- Récit illustré de photos réparties dans le texte lui-même, ou accessibles par des liens qu'on découvre au cours de la lecture du carnet.
- L'ensemble peut s'agrémenter de cartes, plans, itinéraires, ou encore de sons ou de vidéos.
Le carnet ou récit de voyage ne date pas d'aujourd'hui. Si Internet en a permis la vulgarisation, il n'en existe pas moins depuis des siècles. Dans l'Odyssée, d'Homère, le retour d’Ulysse vers Ithaque ne serait-il pas déjà un exemple de récit de voyage ?
Les grands navigateurs, autrefois, tenaient un journal de bord, qui a souvent permis la reconstitution de leurs périples. Peut-on parler dès lors de carnet de voyage ? Sans doute, dans la mesure, où ils y consignaient leur voyage au jour le jour.
Plus près de nous, Joshua Slocum (tour du monde en solitaire 1895 à 1898), nous laisse le journal de bord de son aventure : "Seul autour du monde sur un voilier de onze mètres".
Vito Dumas, en 1931, raconte dans " Seul, cap vers la croix du sud ", sa traversée de l'Atlantique.
Alain Gerbault, dans "Iles de beauté", évoque les Marquises, dans lesquelles il s'installe en 1933.
Dans les années trente, Marin-Marie participe à deux expéditions dont il revient avec des carnets de croquis bien remplis.
Marcel Bardiaux, dans "Aux 4 vents de l'aventure" conte sa longue navigation en solitaire commencée en 1950.
De l'expédition du Kon-tiki (milieu du 20ème siècle), Thor Heyerdahl, parti en radeau à travers le Pacifique, avec 5 compagnons, tire un livre passionnant. Quant au carnet de voyage écrit et dessiné par Erik Hesselberg pendant l'aventure, il est lui aussi publié dans de nombreux pays.

Ces dernières années, de nombreux navigateurs plus ou moins connus, ont publié leurs récits de voyage. Il en est de même pour toutes sortes d'autres expéditions, à cheval, à pied, en vélo, en traîneau à chiens, qui ont été publiées en format papier.

Par définition, le carnet fait le chemin avec vous. Il est souvent plus vivant, plus vrai, quand il est rédigé sur place, au jour le jour. Mais il peut aussi être un ensemble de notes prises sur le vif, au brouillon, qu'on rédigera au retour. De la même manière, les dessins croqués sur le moment ont l'avantage de la spontanéité. Une esquisse rapide permet cependant de fixer le souvenir, pour le cas, où on souhaiterait terminer les dessins en rentrant.
Le fait de rédiger ou de dessiner, uniquement d'après ses souvenirs, une fois revenu à la maison, présente quelques inconvénients, en particulier celui de ne plus pouvoir transmettre l'émotion de chaque "première fois".
Un carnet permet de retranscrire les sentiments, les sensations, il décrit et raconte…

Voyager c'est  "Partir... Rencontrer... Découvrir... D'autres paysages... D'autres cultures... D'autres gens..." Et c'est cela que les carnets de voyage s'efforcent de retranscrire !

jeudi 25 mai 2017

Les citations sur le voyage



"L’essence de la Vie ? Biodiversifier ses idées sur les chemins du monde, Et faire voyager ses cinq sens!"  (Ludovic Lesven)
"Voyager, c'est donner un sens à sa vie, voyager, c'est donner de la vie à ses sens" (Alexandre Poussin dans Africa Trek II)

"La vie, ce n'est pas seulement respirer, c'est avoir le souffle coupé !" (Alfred Hitchkock)

"La vie est un long champ à cultiver. Voyager, c'est y semer la diversité de la Terre. Voyager, c'est l'embellir des couleurs du monde." (L. Lesven)

"Les voyageurs n'ont ordinairement pour observer que les lunettes qu'ils ont apportées de leur pays et négligent entièrement le soin d'en faire retailler les verres dans les pays où ils vont." (Jean Potocki)

"Un touriste se reconnaît au premier coup d’œil. C'est un individu habillé d'une manière telle que s'il se trouvait dans son propre pays, il se retournerait dans la rue en se voyant passer." (Philippe Meyer)

"Le vrai domicile de l'homme n'est pas une maison mais la route, et la vie elle-même est un voyage à faire à pied."(Bruce Chartwin)

"Dès qu'il sait marcher, l'enfant sait voyager..."(xxx)

"Lorsque tu voyages, tu fais une expérience très pratique de l'acte de renaissance. Tu te trouves devant des situations complètement nouvelles, le jour passe plus lentement et, la plupart du temps, tu ne comprends pas la langue que parlent les gens. Exactement comme un enfant qui vient de sortir du ventre de sa mère. Dans ces conditions, tu te mets à accorder beaucoup plus d'importance à ce qui t’entoure parce que ta survie en dépend. Tu deviens plus accessible aux gens car ils pourront t'aider dans des situations difficiles. Et tu reçois la moindre faveur des Dieux avec une grande allégresse, comme s'il s'agissait d'un épisode dont on doit se souvenir sa vie restante."(Paolo Coelho)

"Qui a l'habitude de voyager... sait qu'il arrive toujours un moment où il faut partir."(Paolo Coelho)

"Heureux le touriste qui a tout vu avant l'arrivée des touristes."(Bernard Arcand)



"Tous les globe-trotters du monde le savent, c'est dans les rues qu'ils se frottent à l'identité d'un pays, tant esthétique que politique, tant mystique qu'économique".(Manu Chao)

"Le plus grand voyageur est celui qui a su faire une fois le tour de lui-même."(Confucius)

"A quoi sert de voyager si tu t’emmènes avec toi ? C'est d’âme qu'il faut changer, non de climat."(Sénèque)

"Un des grands malheurs de la vie moderne, c'est le manque d'imprévu, l'absence d'aventures."(Théophile Gautier)

"Qui a l'habitude de voyager sait qu'il arrive toujours un moment où il faut partir."(Paolo Coelho)

"Certes, un rêve de beignet c'est un rêve, pas un beignet. Mais un rêve de voyage, c'est déjà un voyage." (vu sur l'un des forums ABM-VF)

"De tous les livres, celui que je préfère est mon passeport, unique in octavo qui ouvre les frontières."(Alain Borer)

"Il y a autant de voyages que de feuilles sur l'arbre du voyageur."(Kenneth White)

"N'ayez jamais peur de la vie, n'ayez jamais peur de l'aventure, faites confiance au hasard, à la chance, à la destinée. Partez, allez conquérir d'autres espaces, d'autres espérances. Le reste vous sera donné de surcroît."(Henry de Monfreid)

"Naturellement, les voyages autour du monde ne sont pas aussi agréables qu'ils le paraissent. C'est seulement quand vous avez fui toute cette horreur et toute cette chaleur que vous en oubliez les désagréments et que vous vous souvenez des scènes étranges que vous avez vues."(Jack Kerouac)

"Le plus beau voyage, c'est celui qu'on n'a pas encore fait." (Loick Peyron)

"Si l'on ne se met pas en question, si l'on ne court pas une vraie aventure, au bout de laquelle on sera vainqueur ou vaincu avec le risque de se casser la gueule, alors ça n'a aucun intérêt."(Louis Guilloux)

"Le meilleur qu'on puisse ramener du voyage, c'est soi-même, sain et sauf."(proverbe persan)

"Voyager ajoute à sa vie."(proverbe berbère)



"Le vrai voyageur ne sait pas où il va."(proverbe chinois)

"Courir le monde de toutes les façons possibles, ce n'est pas seulement la découverte des autres, mais c'est d'abord l'exploration de soi-même, l'excitation de se voir agir et réagir. C'est le signe que l'homme moderne a pris conscience du gâchis qu'il y aurait à rendre passive une vie déjà bien courte."(Xavier Maniguet)

"Le monde a gâté mon âme, mon imagination est inquiète, mon coeur est insatiable. Tout est trop petit pour moi : je m'accomode facilement à la tristesse aussi bien qu'au plaisir, et ma vie devient de jour en jour plus vide. Il ne me reste plus qu'une seule ressource : voyager." (in "Un Héros de notre temps" de Mikhaïl Iourévitch Lermontov)

"Je sais, d'expérience, que courir le monde ne sert qu'à tuer le temps. On revient aussi insatisfait qu’on est parti. Il faut faire quelque chose de plus."(Ella Maillart)

"Mais, qu'est-ce que l'Aventure ? Un accident que j'ai toujours cherché à éviter". (Henry de Monfreid)

"On ne fait pas un voyage. Le voyage nous fait et nous défait, il nous invente."(David Le Breton)

"Un voyage se passe de motifs. Il ne tarde pas à prouver qu'il se suffit à lui-même. Certains pensent qu'ils font un voyage, en fait, c'est le voyage qui vous fait ou vous défait."(Nicolas Bouvier)

"Marcher seul, sac au dos, c'est se livrer entièrement aux dangers et aux hommes. Il n'y a nulle possibilité de fuite comme à vélo ou d'abri comme avec une voiture."(Bernard Ollivier)

"Un voyageur est une espèce d'historien; son devoir est de raconter fidèlement ce qu'il a vu ou ce qu'il a entendu dire; il ne doit rien inventer, mais aussi il ne doit rien omettre."(Chateaubriand)

"A mon sens, écrire un voyage c'est faire le portrait des pays qu'on parcourt et le narrateur n'a pas le droit de les rendre méconnaissable."(Léonie d'Aunet)

"Le tourisme est le moyen qui consiste à amener des gens qui seraient mieux chez eux dans des endroits qui seraient mieux sans eux."(Philippe Meyer)






"Les grands voyages ont ceci de merveilleux que leur enchantement commence avant le départ même. On ouvre les atlas, on rêve sur les cartes. On répète les noms magnifiques des villes inconnues..."(Joseph Kessel)

"Voyager ne sert pas beaucoup à comprendre mais à réactiver pendant un instant l'usage des yeux : la lecture du monde."(Italo Calvino)

"On peut voyager non pour se fuir, chose impossible, mais pour se trouver."(J. Grenier)

"Le monde est un livre et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page."ou une variante... "La vie est un livre. Si on ne voyage pas, on n'en écrit qu'une page..."ou encore une autre..."Le monde est un livre dont chaque pas nous ouvre une page."
"L'important c'est de n'être que de passage."(E. Dabit)

"Je crois que l'on en apprend plus sur un pays en lisant, et en particulier en lisant ses romans, qu'en le visitant."(Anthony Burgess)

"On voyage pour changer, non de lieu, mais d'idées."(H. Taine)

"Marcher ne serait rien en soi, fût-ce pendant près de mille kilomètres, s'il ne fallait emporter un certain nombre de choses indispensables."(J. Lacarrière)

"Lorsqu'on emploie trop de temps à voyager, on devient enfin étranger en son pays."(R. Descartes)

"Une des dispositions constantes de l'homme est de souhaiter être ailleurs que là où il est."(Jacques Réda)

"Pour bien aimer un pays il faut le manger, le boire et l’entendre chanter."(Michel Déon)

"Il y a de grands voyages qu'on ne fait bien qu'en pantoufles."(J. Sarment)

"En somme, je m'aperçois que les voyages, ça sert surtout à embêter les autres une fois qu'on est revenu !"(Sacha Guitry)

"Vous pensez échapper à vos problèmes en partant en voyage, et ils partiront derrière vous."(S.I. Witkiewicz)

"Le voyage apprend la tolérance."(B. Disraeli)

"Le voyage est un retour vers l'essentiel."(proverbe tibétain)

"Voyager, c'est être infidèle. Soyez-le sans remords; oubliez vos amis avec des inconnus."(Paul Morand)

"Le voyageur est ce qui importe le plus dans le voyage."(André Suarès)

"Un bon voyageur ne doit pas se produire, s'affirmer, s'expliquer, mais se taire, écouter et comprendre."(Paul Morand)

Mais les vrais voyageurs sont ceux-là seuls qui partent. Pour partir,coeurs lègers,semblables aux ballons, De leur fatalité jamais ils ne s'écartent, Et, sans savoir pourquoi, disent toujours : Allons ! (Beaudelaire)

"Les touristes ont horreur de regarder. L’appareil regarde pour eux. Quand ils ont fait clic-clac, ils sont apaisés, ils ont amorti leur voyage. Les piles de photos qu’ils conservent sont autant de diplômes certifiant qu’ils se sont déplacés."(Jean Dutour)

"Quand on voyage sans connaître l'anglais, on a l’impression d’être sourd-muet et idiot de naissance."(Philippe Bouvard)

"Je réponds ordinairement à ceux qui me demandent raison de mes voyages que je sais bien ce que je fuis, et non pas ce que je cherche."(Montaigne)

"Ce serait une belle chose que de voyager, s’il ne fallait point lever si matin."(La Fontaine)

"Rien ne développe l'intelligence comme les voyages."(Emile Zola)

"Voyager, c'est demander d'un coup à la distance ce que le temps ne pourrait nous donner que peu à peu."(Paul Morand)

"Un pays, c'est pour moi, une visage, un sourire, un accueil, un prénom, bien plus que des villes, des montagnes, des forêts ou des rivières"(Pierre Fillit)

"Partir, c'est quitter son cocon, ouvrir ses ailes et s'envoler. C'est s'apercevoir qu'on n'est pas les seuls sur la planète, qu'on ne sait pas tout comme on le pensait. On devient plus humble, plus tolérant, un peu plus intelligent ." ( P.Fillit)

"Qui n'a pas quitté son pays est plein de préjugés."(Carlo Goldoni)

"Partir n'est plus un luxe réservé aux autres. C'est juste une expérience extraordinaire."(préface du premier GDR; 1973)

"Voyager c'est vivre, apprendre le monde. Quand j'aurai appris, je pourrai mourrir tranquille."(Charlotte Pioch)

"Celui qui ne voyage pas ne connaît pas la valeur des hommes."(proverbe maure)

"Au premier voyage on découvre, au second on s'enrichit." (proverbe touareg)

"Le voyage est ton père; quand tu te seras trouvé tu rentreras, et la terre sera ta mère."(proverbe du Zanskar)

"L'aventure n'existe pas. Elle est dans l'esprit de celui qui la poursuit et, dès qu'il peut la toucher du doigt, elle s'évanouit, pour renaître bien plus loin."(Pierre Mac Orlan)

"Le voyage pour moi, ce n'est pas arriver, c'est partir. C'est l'imprévu de la prochaine escale, c'est le désir jamais comblé de connaître sans cesse autre chose, c'est demain, éternellement demain." (Roland Dorgelès)

"Partir, c'est mourir un peu" (E. Haraucourt)

"Partir, c'est crever un pneu !"(Coluche)

"On sait bien où l'on veut aller, mais on ignore quand, comment, par quel chemin on y parviendra. Inutile de s'en trop soucier d'avance; on verra bien..."(Théodore Monod)

"Les voyages, ça ressemblent à l'amour ! Il y a les amours qui éclairent et ceux qui assombrissent. Tout dépend du coeur qui les vit, et les hommes ont le coeur qu'ils peuvent."(L. Pelletier)

"Le secret pour voyager d'une façon agréable consiste à savoir poliment écouter les mensonges des autres et à les croire les plus possibles. On vous laissera, à cette condition, produire à votre tour votre petit effet et, ainsi, le profit sera réciproque."(Dostovieski)

"Un voyage de 1 000 km commence toujours par un pas."(Lao Tseu)

"Les voyages sont l'éducation de la jeunesse et l'expérience de la vieillesse."(Francis Bacon)

"L'impulsion du voyage est l'un des plus encourageants symptômes de la vie."(Agnès Repplier)

"Ah ! Les français ça voyage mal, c'est comme le camembert !" (Claude Zidi)

"Les sites les plus beaux ne sont que ce que nous en faisons. Quel homme un peu poète n'a dans ses souvenirs un quartier de roche qui tient plus de place que n'en on pris les plus célèbres aspects des pays recherchés à grands frais !"(Honoré de Balzac)



"Qu'est-ce qu'en général qu'un voyageur ? C'est un homme qui s'en va chercher un bout de conversation au bout du monde."(Barbay d'Aurevilly)

"Tant il est vrai qu'on est persuadé que les voyages forment le jugement et perfectionnent l'homme, qu'on prétend être comme ces plantes qui ne peuvent porter de bons fruits qu'après avoir été transplantées."(F. Deseine)

"En route, le mieux c'est de se perdre. Lorsqu'on s'égare, les projets font place aux surprises et c'est alors, mais alors seulement, que le voyage commence." (Nicolas Bouvier)

"Tout bien considéré, il y a deux sortes d'hommes dans le monde : ceux qui restent chez eux, et les autres."(Rudyard Kipling)

"Le plus difficile pour un homme qui habite Vilvoorde et qui veut aller vivre à Hong-Kong, ce n'est pas d'aller à Hong-Kong, c'est de quitter Vilvoorde."(Jacques Brel)

"On ne va jamais aussi loin que lorsqu'on ne sait pas où l'on va."(Christophe Colomb)

"Le voyage, comme l'amour, représente une tentative pour transformer un rêve en réalité."(Alain de Botton)

"On ne voyage pas si on ne rêve pas le voyage qu'on fait. Je ne parle pas du rêve qui endort, mais de celui qui réveille, en nage, à la gorge, l'hirsute, le traviole, le pas racontable, le si beau qu'on arrête de vieillir."(Daniel Mermet)

"Et il n'est rien de plus beau que l'instant qui précède le voyage, l'instant où l'horizon de demain vient nous rendre visite et nous dire ses promesses."(Milan Kundera)

"Ce n'est pas dans je ne sais quelle retraite que nous découvrirons : c'est sur la route, dans les villes, au milieu de la foule, chose parmi les choses, homme parmi les hommes."(Jean-Paul Sartre)

"Il est des voyages qu'on dirait faits pour illustrer la vie même et qui peuvent servir de symboles à l'existence. On se démène, on trime, on sue sang et eau, on se tue presque, on se tue même vraiment parfois à essayer d'accomplir quelque chose - et on n'y parvient pas."(Joseph Conrad)

"L'une des choses que j'apprécie le plus quand je voyage à l'étranger, c'est de penser que je vais retourner en France."(P. Daninos)

"J'ai parfois l'impression de vagabonder autour du monde dans le seul but d'accumuler le matériau de futures nostalgies."(Vikram Seth)

"Mieux vaut avoir des souvenirs que des regrets, donc voyagez !"(M.P.)

"L’imagination vaut bien des voyages et elle coûte moins cher."(G.W. Curtis)

"L'homme n'a pas besoin de voyager pour s'agrandir; il porte avec lui l'immensité."(Chateaubriand)

"On voyage autour du monde à la recherche de quelque chose et on rentre chez soi pour le trouver."(G. Moore)

"Le vrai voyage, c'est d’y aller. Une fois arrivé, le voyage est fini. Aujourd’hui les gens commencent par la fin."(Hugo Verlomme)

"Il faut voyager pour frotter et limer sa cervelle contre celle d'autrui."(Montaigne)

"Le voyage n'est nécessaire qu'aux imaginations courtes."(Colette)

"Le voyage est une espèce de porte par où l'on sort de la réalité comme pour pénétrer dans une réalité inexplorée qui semble un rêve."(Guy de Maupassant)

"Moi, le seul voyage qui m'intéresse, c'est la mort. Parce qu'on ne rapporte pas de diapos."(Wolinski)

"Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux."(Marcel Proust)

"L'important arrive non pas au terme de la route, mais bien avant, pendant le trajet lui-même."(M. Pavic)

"Il n'y a d'homme plus complet que celui qui a beaucoup voyagé, qui a changé vingt fois la forme de sa pensée et de sa vie."(Lamartine)

"Un voyage prouve moins de désir du pays où l’on va que d’ennui du pays que l’on quitte."(A. Karr)

"On ne voyage pas pour voyager mais pour avoir voyagé."(A. Karr)

"La plupart des voyages trouvent leur intérêt dans l'anticipation qu'on en fait ou le souvenir qu'on en garde; la réalité se limite le plus souvent à la perte de ses bagages."(R. Nadelson)

mercredi 24 mai 2017

Le vocabulaire du voyage


Mots en rapport avec voyage :

aéroport, aérogare, alpinisme, ascension, arrêt, arrivée, autocar, aventure, avion, bagage, balade, bateau, billet, boussole, car, caravane, carte, chambre, chèque, chemin de fer, circuit, classe, compagnie, contour, course, croisière, départ, déplacement, dépliant, direct, égarement, embarcadère, émigration, errance, escale, étape, excursion, exode, expédition, exploration, express, flânerie, gare, guide, hôtel, immigration, information, instabilité, itinéraire, maladie, marche, migration, moto, moyen de transport, navigation, navire, nomadisme, odyssée, omnibus, parc, parcours, passage, passeport, pèlerinage, pérégrination, périple, port, pourtour, préparatifs, promenade, randonnée, repos, retour, sac, sauf-conduit, séjour, sortie, souvenir, station, temps, ticket, tour, tour du monde, tourisme, tournée, train, trajet, transit, transmigration, traversée, trousse, vaccination, vagabondage, valise, vélo, villégiature, virée, voiture, voyage au long cours, voyage d'agrément, voyage circulaire,

Mots en rapport avec voyager : 

aller,  bourlinguer, déplacer, divaguer, émigrer, errer, explorer, faire un tour, flâner, immigrer,  marcher, migrer, naviguer, nomadiser, partir, parcourir, prospecter, reconnaître, revenir, rôder, se déplacer, sillonner, traîner, transhumer, visiter, vadrouiller, vagabonder,          

Mots en rapport avec voyageur : 

ambulant, bédouin, bohémien, bourlingueur, chercheur, découvreur, éphémère, errant, explorateur, fugitif, gitan, globe-trotter, itinérant, momentané, navigateur, nomade, passager, prospecteur, provisoire, routard, targui, temporaire, touriste, transitoire, tzigane,  vacancier, vagabond,



mardi 23 mai 2017

Chez Ali


Nous avons été invités par des amis Chez Ali, un restaurant des mille et unes nuits avec spectacle fantasia pour une démonstration spectaculaire de la culture arabe et marocaine. Le programme de la soirée incluait un dîner dans des tentes berbères décorées dans le style bédouin dans une atmosphère charmante avec danseuses du ventre, acrobates, cavaliers et musique Gnaoui et folklorique.


La soleil avait fait place à la pluie et un magnifique arc-en-ciel nous attendait à l'entrée.


Sans parler du magnifique ciel

 




Harira Marocaine

Tajine de poulet au citron et tajine de viande aux pruneaux 

Couscous aux sept légumes

Pastilla au lait

Thé à la menthe et pâtisseries marocaines














lundi 22 mai 2017

Derniers regards sur Marrakech


Notre dernier Riad situé à quelques kilomètres de la ville, nous avons une chambre avec vue sur la piscine et une immense terrasse. Dans les jardins, des paons se pavanent.





Militaires en faction devant la maison du Roi dissimulée derrière de hauts murs.



Bab Agnaou, porte principale de la Kasbah, où des cigognes ont élu domicile. Il suffit de lever les yeux pour en apercevoir...







Mosquée principale de la kasbah




Les tombeaux Saadiens se situent au nord de la kasbah. C'est un admirable complexe funéraire découvert en 1917 par le Service des Beaux-arts et des monuments historiques. On y accédait jadis à cette nécropole de la famille royale saadienne par une porte qui communiquait avec la mosquée limitrophe fondée par Ya‘qûb al-Mansûr. Depuis 1917, on y accède par un long couloir aménagé dans le coin sud-ouest qui conduit vers un espace à ciel ouvert occupé par un cimetière et un jardin, délimités à l'est et au sud par une muraille intérieure flanquée de tours.





 





Le palais El Badi est un ensemble architectural construit à la fin du 16ème siècle. Cet ancien palais fut édifié par le sultan saadien Ahmed al-Mansur Dhahbî pour célébrer la victoire sur l'armée portugaise, en 1578, dans la bataille des Trois Rois. Aujourd'hui, il ne reste qu'une immense esplanade creusée de jardins, plantée d'orangers et entourée de hauts murs. En 1696, le sultan alaouite Moulay Ismaïl a pris ce qu'il y avait de plus riche dans ce palais pour construire la ville impériale de Meknès.







Le palais de la Bahia a été construit vers 1880. Il était la demeure du vizir Ba Ahmed, l'homme fort du Maroc de 1894 à 1900. Véritable chef-d'oeuvre de l'architecture marocaine, le palais de la Bahia est constitué d'un ensemble de maisons hétéroclites, mais superbement décorées, débouchant sur des patios fleuris et des fontaines.






















Dans le quartier, les épices abondent dans un tourbillon de senteurs. Difficile d'y résister !





Dernier jus avant le dernier jour.